Ebola : Les autorités et l'aéroport de Cotonou restent vigilants

Publié le 06/08/2014
Face à l’actualité de l’épidémie de la fièvre hémorragique Ebola qui fait des ravages dans la sous-région, le Ministère de la santé du Bénin, a par la voix du Directeur national de la santé publique, Orou Bagou Chabi Yorou, informé les populations béninoises et les agents des services de santé sur les règles à observer pour empêcher la propagation du virus d’Ebola dans le pays.

Le Bénin est aux aguets face à l’épidémie d’Ebola qui tue de nombreuses personnes dans les pays de la sous-région ouest africaine. Hier, mercredi 30 juillet à Cotonou, le directeur national de la santé publique (Dnsp), Orou Bagou Chabi Yorou a tenu une conférence de presse pour informer les Béninois sur ce qu’ils doivent faire pour barrer la voie à ce virus qui voyage de pays en pays. «Plus de 1100 cas et 660 décès dans trois (03) pays à savoir : la Guinée, la Sierra Léone et le Libéra » ont déjà été enregistrés selon le Dnsp qui aajoute « aussi, dans la nuit du 24 au 25 juillet 2014, un cas importé a été enregistré à l’Aéroport international de Lagos au Nigeria. Il s’agit d’un jeune fonctionnaire de 40 ans libérien ayant embarqué à l’Aéroport international de Lomé au Togo». Celui-ci contrairement aux rumeurs n’a pas fait escale au Bénin où rassure le Dnsp, il n’y a pas de cas officiel d’Ebola.

Ce qu’il faut faire

En vue de protéger la population béninoise, le Ministre de la santé recommande aux passagers provenant des pays ayant été déjà affectés de « se laisser recenser en donnant leurs vraies coordonnées, respecter les consignes données par les agents de santé de premier contact se trouvant au niveau de nos frontières : aéroport, port et frontières terrestres, d’entrer en contact avec un membre de l’équipe ou avec les agents du centre de santé le plus proche dès l’apparition des premiers symptômes». Pour le personnel de santé à tous les niveaux et surtout ceux qui sont au niveau des frontières aéroportuaires et terrestres, le ministère de la santé demande de « poursuivre le recensement linéaire de tous les voyageurs provenant des pays en épidémies en insistant sur leurs coordonnées, de redoubler de vigilance et d’ardeurs pour la détection des cas en utilisant la définition des cas, d’utiliser l’eau de robinet pour la boisson ou à défaut, faire bouillir l’eau destinée à la boisson ». De même, poursuit le Dnsp, il faut « respecter les différents consignes de protections individuelles devant tout cas suspect, conduire tous les cas suspects au Samu du Cnhu-Hkm au niveau de l’unité de prise en charge des cas ou dans le centre de santé le plus proche, alerter et rendre compte, aux Autorités ministérielles les plus proches, de la situation ».

Les symptômes d’Ebola

La fièvre hémorragique à virus Ébola est selon M. Orou Bagou Chabi Yorou, une maladie virale aiguë qui se caractérise souvent par «une brusque montée de la température, une faiblesse intense, des myalgies, des céphalées et une irritation de la gorge». Ces symptômes sont suivis, de vomissements, de diarrhées, d’éruptions cutanées, d’insuffisance rénale et hépatique et, dans certains cas, d’hémorragies internes et/ou externes.

Sources : lanouvelletribune.info
MÉTÉO À COTONOU
Température : 29°C
Partiellement nuageux
Humidité : 89%
Vent : SW à 20km/h
Détail et prévisions
IL EST 05:38 AU BENIN
Nombre de passagers à l'arrivée de l'aéroport de Cotonou hier :




Log in
Contactez-nous
A propos
2013-2019 Aeroport-Cotonou.com.